Service Qualité

Les rôles de notre service qualité :

 

La qualité pendant la production :
  • Fabrication en salle blanche

Pièce dans laquelle la concentration numérique de particules en suspension dans l’air est contrôlée.

Les salles blanches sont classées en fonction de la propreté de leur air : de ISO 1 à ISO 9

Ces salles blanches permettent d’assurer un niveau de non-contamination élevée, en fonction du niveau de leur classe ISO.

  • Stérilisation: par rayonnement gamma ou beta

L’ionisation consiste en un traitement physique par l’action de rayonnements ionisants de radioéléments ou d’accélérateurs de particules, sur les aliments et leurs emballages. Cela permet d’allonger la conservation de l’aliment ou d’en améliorer l’hygiène, sans quasiment élever la température et sans utiliser de produit chimique.

> La caractéristique principale de l’ionisation et de pouvoir traiter le produit dans son emballage final, même palettisé.

Conditions nécessaires : produits conditionnés en double sache/hauteur de palette maxi de 2m

 

Les homologations
  • Mécaniques : test qui varie, selon le type de matériau et le type de produit, et qui permet de vérifier la solidité des emballages de matières dangereuses aux chocs et sollicitations habituelles lors de la manutention et le transport (Epreuves : de chute, d’étanchéité, de pression interne, de gerbage, de compatibilité chimique…)

Un procès verbal (PV) est émis reprenant le marquage positionné sur les emballages Exemple de code UN : UN 1h1 /Y1.8 /100/2012

  • Chimiques : test qui vérifie la compatibilité des matières dangereuses avec les emballages par assimilation de la matière dangereuse à un ou plusieurs liquide de références.

Teste réalisés avec les 6 liquides de références : eau/solution mouillante/acide acétique/mélange d’hydrocarbure/acétate de n-butyle/acide nitrique 55%

 

  • Réglementation alimentaire/compatibilité alimentaire: test de migration pour garantir la sécurité des consommateurs dans le secteur de l’agro-alimentaire, le conditionneur final doit vérifier l’absence de migration de certains composés à risque, dans le contenu (produit fini) de l’emballage, lorsqu’il est sous forme liquide ou sous forme de poudre. Ces tests de migration sont :
  • spécifiques, lorsqu’ils sont réalisés avec le produit chimique dont la migration doit être testée.
  • globaux, lorsqu’ils concernent un ensemble de substances chimiques, ou un ensemble de simulant.